Créé en 2017, l’Observatoire du Brexit a d’abord eu pour objet de suivre, d’expliquer et de commenter au plus près et avec une volonté de grande réactivité le processus complexe de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. À partir du 23 janvier 2022, il devient “Observatoire du Brexit. Groupe de recherche sur le Royaume-Uni et l’Union européenne post-Brexit”. Le groupe se propose de poursuivre l’étude du Brexit et de ses conséquences pour le Royaume-Uni et l’UE en insistant sur les aspects suivants : l’application des accords de Brexit, les divergences normatives et politiques entre l’UE et le Royaume-Uni, et l’impact du départ des Britanniques sur l’UE, en particulier dans sa stratégie commerciale avec les États tiers. Au-delà de ces problématiques, l’Observatoire couvre les défis structurels qui s’imposent au Royaume-Uni, souvent antérieurs au Brexit, mais que ce dernier a rendus plus difficiles à surmonter. L’Observatoire a ainsi vocation à accueillir des analyses sur les évolutions légales, institutionnelles et politiques du Royaume-Uni post-Brexit, sur l’avenir de l’Union britannique, et sur le projet de Global Britain (relations internationales et défense). L’Observatoire du Brexit est ouvert à toute publication en français ou en anglais de chercheur qui travaille sur ces sujets, quelle que soit sa discipline académique. Les articles proposés font tous l’objet d’une relecture.


The Brexit Observatory, created in 2017, is an academic website that regularly explains and discusses the complex legal, political and economic issues surrounding the exit of the United Kingdom from the European Union. Since January 2022, this academic platform has evolved to expand its fields of research, which is why it has become “Brexit Observatory: Post-Brexit UK and EU Research Group”. This group studies Brexit and its implications for the UK and the EU in four areas in particular: concrete application of Brexit agreements, normative divergences between the UK and the EU, the impact of Brexit on the EU (particularly its relations with other states). Moreover, the Observatory aims to explain the structural challenges for the United Kingdom that existed prior to Brexit, but have become more acute since 2016. The platform welcomes analyses that look at legal, institutional and political developments, the future of the British union, and the Global Britain project (foreign affairs and defense). The Brexit Observatory is open to publications in either French or English, and to researchers who work on these subjects, regardless of their academic discipline. All submissions are reviewed by the editorial board.