Le Brexit et la politique énergétique

Afficher l'image d'origine

Les récents atermoiements relatifs à le centrale nucléaire d’Hinkley Point ont participé aux nombreuses interrogations qui portent sur l’avenir des infrastructures énergétiques au lendemain du Brexit. Le caractère particulièrement sensible du sujet est quelque peu passé inaperçu, alors qu’il s’agit d’un enjeu majeur pour le Royaume-Uni. Un think tank britannique a publié une note présentant les incertitudes et les difficultés pour le secteur au lendemain du Brexit : energy.



Citer ce billet
Aurélien Antoine (2017, 28 janvier). Le Brexit et la politique énergétique. OBSERVATOIRE DU BREXIT. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m4t9

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.